top of page
Rechercher

Quelles plantes pour votre intérieur ?

Avec le retour des beaux jours, nous avons envie de fleurir notre intérieur. Nous vous avons préparé les plantes tendances pour 2023.


1) L’alocasia Black Velvet


L’Alocasia est originaire d’Asie du Sud Est et d’Amérique Latine. Aujourd’hui, c’est plus de 80 espèces d’alocasia enregistrées dans le monde, dont l’Alocasia Black Velvet, reconnaissable avec ses feuilles noires. L’alocasia peut attendre jusqu’à 1m50 si elle est bien entretenue !


C’est une plante qui peut convenir aux débutants n’ayant pas forcément la main verte. Pour ses caractéristiques d’entretien, il lui faut une pièce lumineuse, mais sans soleil direct. Il faut cependant que la pièce soit à une bonne température. Si vous avez une véranda, c’est idéal pour votre alocasia. En hiver, pensez à la rapprocher d’une fenêtre.

Pour l’arrosage, il suffit d’arroser en surface lorsque le terreau est sec. Ayant besoin d’humidité, il est préférable de la vaporiser une fois tous les jours.

Pour que votre alocasia se développe en bonne santé, il faut la rempoter tous les ans dans un pot de 2/3 cm plus grand. Pour la rempoter, vous pouvez utiliser un terreau pour plantes vertes enrichi en matière organique.



2) Les violettes africaines


Reprenons un peu des couleurs avec la violette africaine, cette fleur fut découverte en 1892 dans les montagnes de Tanzanie. C’est la plante d’intérieur la plus vendue au monde.


La floraison de la violette africaine est toute l’année. Elle peut atteindre 30 cm de hauteur.

Pour son entretien, la violette africaine n’a pas besoin de beaucoup d’eau. Il faut donc un arrosage régulier, mais modéré. Cette plante aime se sentir à l’étroit, il ne faut pas la rempoter souvent ; tous les 2 ans suffisent. Pensez à la rempoter dans un pot légèrement plus grand. Pour son exposition, privilégiez un lieu sans rayon direct du soleil. Il faut également éviter la proximité d’une source de chaleur.




3) La maranta


La maranta est la plante d’intérieur par excellence. Son feuillage peut être panaché, nervuré ou tacheté. Elle fait partie des plantes dépolluantes recommandées pour la maison. En effet, elle peut absorber et dégrader le formaldéhyde (l’un des polluants les plus répandus dans nos intérieurs). Associée à une bonne ventilation, la maranta garantie un environnement plus sain.

Un autre détail amusant sur la maranta, cette plante bouge au fur et à mesure de la journée. En effet, elle va suivre la lumière, le soir elle se referme sur elle-même.


Pour son entretien, l’arrosage doit être régulier pour maintenir le terreau humide (sans pour autant être noyé). L’idéal serait un arrosage 2 à 3 fois par semaine en été et 1 à 2 fois en hiver. La maranta a également besoin d’être vaporiser régulièrement ainsi qu’un lit de billes d’argiles pour une bonne hygrométrie. Pour le rempotage, il est conseillé de le faire une fois par an, au printemps. Il est également recommandé d’ajouter tous les mois de l’engrais pour plantes vertes. Pour son bon développement, la maranta apprécie la luminosité mais jamais en soleil direct. Il faut cependant éviter les courants d’air.



4) La kalanchoé

Cette plante originaire de Madagascar est connue des amateurs de fleurs. Grâce à ses couleurs vives et pétillantes, elle est très souvent utilisée pour donner du cachet à une composition florale. Cette plante fleurie toute l’année.

En plus d’être jolie, la kalanchoé est facile à entretenir : un environnement plutôt doux, un arrosage régulier et le tour est joué !



5) Le croton


Le croton est originaire des îles du Pacifique. Avec ses couleurs orange flamboyants, le croton est une plante qui saura donner de la vie à votre décoration. Si elle est bien entretenue, elle peut atteindre un mètre.


Le croton a besoin de beaucoup de luminosité, nous vous conseillons donc de l’installer près d’une fenêtre. Il faut faire attention à ne pas avoir un excès de soleil direct, ni trop proche d’un radiateur, afin de ne pas assécher les feuilles.

La température idéale pour le croton est autour de 20°. Dû à son origine tropicale, le croton a besoin d’humidité : pensez à brumiser le feuillage pour recréer cette humidité. Pour son arrosage, il doit être régulier mais modéré. Tous les 2 ans, au printemps, il faut rempoter le croton dans un pot avec un diamètre supérieur.



21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page